Maria Montessori, médecin et pédagogue Italienne de la fin du XIXème siècle est à l’origine de la pédagogie du même nom. Suite à de longues périodes d’observation d’enfants de tous milieux, elle a souhaité mettre en place des activités destinés à les aider dans leur développement.

 

Cette pédagogie est aujourd’hui utilisée dans le monde entier. L’objectif de la méthode Montessori est d’utiliser ces cinq sens pour faire de nouvelles découvertes. L’enfant est acteur de son apprentissage, et non spectateur. Grâce à cette pédagogie, l’enfant découvre l’envie d’apprendre, dans le but d’en faire un adulte responsable.

 

Les bases de la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori est conçue selon la base que chaque individu doit agir par lui-même pour apprendre. Il est donc essentiel que les enfants soient motivées par l’envie d’apprendre. Ainsi, l’enseignement se fait selon le développement de l’enfant, son ressenti, et selon la manière dont l’enfant perçoit les signaux.

 

Maria Montessori a pu identifier quatre étapes de développement selon l’âge de l’enfant, la plus importante étant la période de 0 à 6 ans. Elle explique ainsi que l’enfant entre 0 et 6 ans va absorber une quantité d’informations qu’il va trouver dans son environnement. Cet capacité à absorber les informations dans son environnement va permettre à l’enfant de forger sa personnalité.

 

D’autre part, la pédagogue italienne évoque les périodes sensibles entre 3 et 6 ans. Ces dernières sont en réalité des périodes où l’enfant va développer ses connaissances sur des points particuliers, par le biais de relation. Il convient ainsi aux adultes d’adapté l’environnement de l’enfant afin que ce dernier puisse acquérir des connaissances en autonomie.

 

La pédagogie Montessori présente de nombreux avantages pour l’enfant, , il va acquérir très tôt des compétences qu’il utilisera dans sa vie quotidienne, telles que la motricité fine, le langage, l’écriture, la coordination. De même, dans une école Montessori les enfants sont invités à participer à la vie quotidienne qui consiste à ranger, aider, débarrasser…

 

Le fonctionnement de cette pédagogie incite les enfants à devenir rapidement autonomes. Ils vont s’autodiscipliner, et l’accès libre aux activités de leurs choix leur permet de ne pas s’ennuyer.

 

Ainsi, l’enfant observe et répète. Il n’est pas forcé à apprendre mais plutôt guidé vers une autonomie et une responsabilisation de ses actions. C’est pourquoi l’adulte ne prend pas les devants, mais laisse l’enfant lui demander de l’aide. En devenant acteur de son existence, l’enfant peut envisager de réussir sereinement.

 

L’apport du matériel Montessori

Pour pratiquer la pédagogie Montessori, il est important d’utiliser un matériel adapté, que l’on appelle « matériel Montessori ». Ce dernier va pouvoir permettre à l’enfant de se construire et d’explorer le monde qui l’entoure.

 

L’un des outils les plus important est tout simplement la main de l’enfant. Elle aide l’enfant à explorer certains aspects de son environnement tels que la dimension, la longueur, la largeur, la couleur, la température, etc. Cette exploration lui permet d’ordonner, classifier et décrire ses impressions du monde qui l’entoure.

 

A la maison, l’environnement de l’enfant peut également être préparé afin de l’aider à évoluer dans un milieu où il se sentira à l’aise. Pour l’apprentissage de la vie pratique, cela consiste à favoriser son autonomie dans l’ensemble des pièces de la maison. Il est ainsi possible de commencer par remplacer les étagères hautes, ou les bacs fermés par des étagères basses pour que l’enfant accède facilement au matériel que vous mettez à sa disposition.

 

Les grands principes à retenir

Si vous souhaitez vous aussi faire grandir votre enfant avec l’aide de la pédagogie Montessori, il vous faudra retenir les principes essentiels.

 

Tout d’abord, la pédagogie Montessori est basée sur le principe que l’enfant doit avoir envie d’apprendre. Pour cela il faut créer un environnement propice où il pourra évoluer en toute autonomie et choisir les activités dont il a envie.

 

De plus, l’approche Montessori repose sur un apprentissage en utilisant ces cinq sens, et notamment le toucher. La manipulation est essentielle pour que l’enfant puisse coordonner ses mouvements.

 

Si l’adulte a une place importante dans cette pédagogique alternative, c’est surtout un rôle d’observateur et d’accompagnant qu’il doit tenir. En effet, l’enfant doit pouvoir être autonome, et le parent doit le guider dans cette démarche.

 

Pour favoriser l’autonomie de l’enfant, l’organisation du matériel et des activités est important. Chaque objet doit avoir une place bien définie. En fin d’activité, l’enfant doit apprendre à tout remettre en place. A cela s’ajoute alors l’apprentissage des tâches de la vie quotidienne telles que passer le balai, dépoussiérer, etc.

 

Source: Qu’est-ce que la pédagogie Montessori ? – Montessori-Education (montessori-education.fr)